Le Portugal s’est très facilement imposé contre les Suisses sur le Score de 6 buts à 1 et a validé son ticket pour les quarts de final de cette Coupe du monde 2022 au Qatar. Cette victoire a été rendue possible grâce à la prestation XXL de Gonçalo Ramos, titulaire à la place de CR7. Le jeune joueur de 21 ans a su se montrer performant en permettant donc à son équipe de poursuivre son aventure dans la compétition. Le Portugal peut donc toujours y croire.

Une qualification amplement méritée

Sans surprise, le Portugal qui partait déjà favori avant l’entame de ce match n’a pas déjoué face aux Suisses. Ces derniers n’ont pas pour autant été ridicules, contrairement à ce que peut laisser transparaître le score. Face à la Suisse, les Portugais n’ont pas tremblé et rendu une copie très propre avec une redoutable efficacité offensive. Ils affronteront les marocains en quart de final de la compétition. Rappelons que ces derniers sont venus à bout de l’Espagne suite à une séance de tirs au but. Venir ici pour en savoir plus.

A découvrir également : Appareil photo hybride et réflex : quelle différence ?

L’équipe du Portugal a pourtant évolué lors de son match sans le meilleur joueur de son histoire, nous nommons Cristiano Ronaldo. CR7, qui après des propos très crus envers son entraîneur à l’issue de son remplacement lors du dernier match des phases de poule, a été écarté du onze de départ par son entraîneur. C’est d’ailleurs la première fois depuis 2008 que le portugais commence une rencontre de son pays sur le banc. Mais, cela n’a pas empêché l’équipe de produire un jeu des plus alléchants.

Gonçalo Ramos s’illustre avec un triplé

L’absence de CR7 ne s’est en effet pas fait remarquer lors de ce match, en témoigne le score. Gonçalo Ramos a permis à la sélection portugaise d’ouvrir le score face à la Nati. Il a été servi dans la surface de réparation par Joao Felix et nous a gratifiés d’une frappe pleine lucarne dans un angle quasi impossible. Pépé doublera la mise quelques instants plus tard sur un corner bien botté par Bruno Fernandes, lui aussi auteur d’un très bon match.

A voir aussi : Comment devenir un plombier professionnel à Ivry-sur-Seine ?

La Suisse s’est également illustrée avec quelques actions après la mi-temps, mais sans jamais parvenir à réellement inquiéter la solide défense portugaise formée par Pépé et Ruben Dias. Ensuite s’en suit le festival Gonçalo Ramos qui s’offre un doublé puis dans la foulée sert Raphaël Guerreiro qui marque à son tour. Les Suisses ne s’avouent toutefois pas vaincus qui réduisent l’écart grâce à Akanji.

Mais, les Portugais n’avaient pas dit leurs derniers mots avec Gonçalo Ramos qui s’offre un triplé. Ensuite, c’est autour de Rafael Leao de boucler la boucle avec un 6e but alors qu’il venait d’entrer en jeu. CR7, entré lui aussi en cours de jeu n’a pas marqué, mais a quand montré sa joie suite à la prestation de son équipe.